Teva.fr  | Actualité : Mon époque | L'eau douce, cette inconnue (qui nous veut du bien)
 

L'eau douce, cette inconnue (qui nous veut du bien)

fermer la fenêtre

Vous avez aimé cet article ?
Faites-le connaître et votez pour lui

(1 note) notez cet article
fermer la fenêtre

Vous pouvez noter cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
 
Vincent RondreuxPar Vincent Rondreux  le Jeudi 14 Janvier 2010 à 09h57

On le savait... bien avant "la journée de l'eau" : l’avenir de l’eau douce est menacé. Petit rappel en forme de balade avec une goutte d’eau.

Une goutte, ce serait à peu près le volume de toute l eau que porte la Terre si notre planète était de la taille d une orange...Une goutte, ce serait à peu près le volume de toute l eau que porte la Terre si notre planète était de la taille d une orange... - www.mickturtle.republika.pl
Je vous suis très familière. Vous vous servez de mes semblables quotidiennement et pourtant nous connaissez-vous vraiment ? Savez-vous que malgré une apparente abondance, nous sommes en fait très rares, de plus en plus rares ? Comme l'explique le Centre d'information sur l'eau, si la Terre était une orange, toute l'eau qu'elle contient ne serait pas plus grosse que moi ! Moi, simple goutte de H2O, cette molécule en forme de tête de Mickey.

Actuellement, je suis en pleine course : je dévale une rivière de montagne après m'être échappée de l'océan et avoir séjourné une grosse semaine en vapeur d'eau dans l'atmosphère. C'est le froid qui m'a condensée dans un nuage. Après, je suis devenue trop lourde et je suis tombée tout au bord d'un cours d'eau. J'ai ruisselé et hop ! j'ai plongé dans le torrent hier. Ce coup-ci mon voyage va être ultra court… Je pense rejoindre l'océan dans environ 16 jours.

Sur 100 gouttes qui tombent 60 s'évaporent à nouveau

Mais il faudra peut-être alors que j'attende encore 2500 ans avant de repartir. Si j'avais eu le temps de geler et si j'étais tombée tout en haut du glacier que j'aperçois encore là-bas, j'aurais pu rester à vous observer pendant 1600 à 9700 ans ! Une de mes voisines y est restée 4500 ans. Elle raconte qu'elle a également séjourné 1400 ans dans des eaux souterraines au cours d'un autre cycle. Elle était d'abord tombée sur une forêt et elle s'était évaporée plusieurs fois avant même d'avoir pu toucher le sol. Les arbres rejettent en effet plein d'eau, jusqu'à plusieurs dizaines de litres par jour pour un chêne. Mais cette goutte a fini par s'infiltrer dans le sol, en échappant donc aux feuilles et aux racines. En fait, sur cent gouttes qui tombent, 60 redeviennent vapeur d'eau, 15 vont dans les cours d'eau et 25 s'infiltrent dans la terre.


Thermalies 2010 : eau et bien-être
Thermalies 2010 : eau et bien-être - © Thermalies
Téléchargez votre invitation gratuite pour le salon des Thermalies 2010 valable pour une journée du jeudi 21 au dimanche 24 janvier 2010 au Carrousel du Louvre.



L'importance de l'eau, dans "Des fleuves et des hommes", la série d'AMANDA REES
L'importance de l'eau, dans "Des fleuves et des hommes", la série d'AMANDA REES

Les ¾ de l'eau douce stockés dans les glaces

Au total, tous les jours, sous l'effet du soleil, 1000 kilomètres cubes s'évaporent de la planète et plus particulièrement des océans. Comme le sel reste dans la mer, on devient alors de l'eau douce. Il pleut environ 440 km3 en France chaque année. C'est beaucoup ? Oui et non : la Terre possède 1400 millions de km3 d'eau dont… 39,2 millions de km3 d'eau douce, seulement. Et encore, les 3/4 sont stockés en glace, sur les pôles et dans les montagnes. S'ils fondaient, ils iraient directement dans les océans.
Mais vous avez quand même de la chance : sur les continents il tombe plus d'eau qu'il ne s'en évapore. La différence est d'environ 40 000 km3 par an, ce qui assure la vie des rivières. Lors d'un cycle, je me souviens avoir été puisée dans un lac pour finir dans le robinet de l'un des vôtres. Quelle histoire ! Je me suis retrouvée dans une casserole qui a chauffé. A 90-100°c, nous nous sommes toutes mises à bouillir (1) et beaucoup se sont évaporées pour aller se condenser sur les vitres de la cuisine. Pas moi, j'ai servi à faire cuire des aliments. Puis j'ai été jetée dans un évier. Là, le cauchemar : je me suis retrouvée avec plein de molécules ennemies, des tueuses, des sales, des pourries… Direction une station d'épuration dont j'ai finalement été libérée. Et j'ai retrouvé le sol, la rivière, la mer…


Le 22 mars est la Journée mondiale de l eau
Le 22 mars est la Journée mondiale de l eau - © © Es Versluis/www.sxc.hu

Stockage de l'eau de pluie sous les routes, sur les toits…

Maintenant, vous semblez vous préoccuper un peu plus de nous. J'ai croisé quelques amies qui ont pu séjourner dans des bidons, des arrosoirs et encore mieux des récupérateurs d'eau placés à côté de maisons, enterrés ou non, et éventuellement reliés à des systèmes de distribution. Ces gouttes servent ensuite à arroser les plantes et à divers usages domestiques comme les toilettes, mais sans être mélangées avec l'eau du robinet. Certains designers imaginent même des récupérateurs d'eau chics et des villes créent des bassins de rétention. Nous les gouttes, nous pouvons ainsi nous retrouver pour des séjours sous des routes ou sur des toits.

Il semble aussi que vous nous donnez de plus en plus de valeur avec vos dollars et vos euros, que vous regardez votre compteur quand tous les robinets sont fermés pour voir s'il tourne et donc s'il y a une fuite ; que vous utilisez des robinets dont le débit est modéré ; que vous les fermez en vous brossant les dents ; que vous prenez plus de douches et moins de bains, que vous évitez les produits toxiques dans les produits de lavage ; que vous avez conçu des appareils moins consommateurs ; que vous nous buvez aussi au lieu de nous mettre en bouteille plastique… Ca m'est arrivé plusieurs fois et ça me rappelle que nous sommes quand même à l'origine de la vie ici. Car, comme toutes les autres gouttes, je tourne autour de la Terre depuis plusieurs milliards d'années.

Certaines d'entre nous sont coincées depuis plusieurs dizaines de milliers d'années sous les déserts. Et nous savons bien que vous êtes plutôt très inégaux concernant notre présence, que beaucoup d'hommes cherchent de l'eau et que de plus en plus de gens sont sensibilisés sur son importance vitale. Pour que l'on soit un peu plus utile dans les pays qui ont besoin de nous et un peu mieux traitées dans ceux où l'on croit que nous coulerons toujours au robinet.

(1) Nous étions au bord de la mer. Sur les hauteurs nous nous excitons à des températures moindres, jusqu'à moins de 80°C

Plus d'infos sur l'eau

www.cieau.com

Pour en savoir plus sur le Forum de l'eau organisé tous les trois ans par le Conseil mondial de l'eau et rassemblant des représentants de gouvernements, d'organisations internationale, d'ONG et d'entreprises et dont la 5ème édition a eu lieu à Istanbul du 16 au 22 mars 2009 : www.worldwatercouncil.org

ce qu'elles en pensent

_
 
 

Partenaires

flechePublicité

Sélection shopping

"; } ?>

Recettes pour Noël

Recette buche

Recette buche

8 personnes 20 minutes

Recette canard

Recette canard

6 personnes 25 minutes

Recette buche

Recette chapon

6 personnes 15 minutes

Recette buche

Recette vin chaud

6 personnes 5 minutes

Partenaires

flechePublicité